Nuit debout : la préfecture de police durcit l'autorisation de rassemblement

Après de nouveaux affrontements avec les CRS hier, les services de l'État viennent d'adopter de nouvelles mesures. France 3 fait le point.

France 3
Les événements de la nuit dernière poussent les autorités à changer de braquet face à Nuit debout. Si les heurts sont le fait de casseurs qui n'appartiennent pas au mouvement, la préfecture veut tout faire pour limiter les débordements. "Deux mesures ont été décidées cet après-midi. La première : interdiction de diffuser de la musique sous peine d'une évacuation de la place par les forces de l'ordre. Deuxième mesure : interdiction de boire de l'alcool entre 17h et 7h du matin", précise Josselin Debraux en direct de la place de la République. 

Nuit debout prend acte

Alors qu'ils prennent leurs distances avec les actions violentes de groupuscules organisées, les organisateurs du mouvement ont accepté ces nouvelles règles déjà mises en place vendredi et qui avaient été globalement respectées. "Contactés, les représentants de Nuit debout ont pris acte de ces mesures, mais ils le confirment, les traditionnelles assemblées générales prévues ce soir auront bien lieu", conclut Josselin Debraux sur France 3.
Le JT
Les autres sujets du JT