Sud-Ouest : les baigneurs appelés à la prudence

Hier, jeudi 26 octobre, plusieurs personnes ont frôlé la noyade sur la côte atlantique. Un baigneur est porté disparu, six autres ont dû être secourus. Problème, en cette saison, les secouristes ne sont pas là. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Malgré un ciel chargé ce vendredi 27 octobre au matin, la plage de Lacanau (Gironde) continue de séduire les baigneurs et les surfeurs. Mais en cette période de l'année, les risques de noyade sont particulièrement élevés. Hier, six baigneurs ont frôlé la mort sur le littoral aquitain. Les touristes venus en famille restent vigilants.

Les postes de secours sont fermés hors saison

Le danger, ce sont les baïnes, des trous d'eau formés par des courants marins qui entraînent les baigneurs vers le large. Pour lutter contre les noyades, la ville de Lacanau investit chaque année un million d'euros dans la prévention et les moyens de sauvetage tels que les drones. Mais hors saison, les postes de secours sont fermés. Ce sont donc les surfeurs qui assurent la sécurité des plages. Cet été, huit baigneurs sont morts noyés sur la côte atlantique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des surfeurs et des nageurs à Lacanau (Gironde), là où un touriste anglais est mort lundi 10 août 2015, après avoir été frappé par une vague. 
Des surfeurs et des nageurs à Lacanau (Gironde), là où un touriste anglais est mort lundi 10 août 2015, après avoir été frappé par une vague.  (STEPHANE FRANCES / ONLY FRANCE / AFP)