Gironde : un enfant ramené chez lui par la police à cause d'impayés de cantine

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Gironde : un enfant ramené chez lui par la police à cause d'impayés de cantine
franceinfo
Article rédigé par
F. Griffond, D. Basier, Y. Relat, L. Haedrich, T. Breton, T. Guery, A. Boulet - franceinfo
France Télévisions

En Gironde, un enfant n'a pu se rendre à la cantine de son école à cause d'impayés. Il a été ramené à son domicile par la police. Cette affaire pose beaucoup de questions, lundi 13 septembre.

Alors que ses parents n'ont pas pu régler les frais pour la cantine, un enfant de sept ans a été reconduit chez lui par la police, jeudi 9 septembre, en Gironde. La décision a été prise par la mairie, expliquant que la facture impayée s’élevait à 900 euros. Mais avait-elle le droit de faire vivre à un enfant cette situation difficile ? Un policier municipal l’a raccompagné chez lui, car selon la mairie, ses parents ne payaient plus la cantine depuis deux ans. La maman dénonce une humiliation : "Mon fils n’a rien à voir dans les histoires, c’est un problème."

"L'inscription à la cantine sans discrimination"

Est-ce légal de priver un enfant de cantine en raison d’un impayé ? Ce genre de situations s’est déjà déroulé en 2013, au Pays basque. Mais selon la loi, "l’inscription à la cantine des écoles primaires est un droit pour tous les enfants scolarisés sans discrimination selon leur situation ou celle de leur famille". La maire affirme de son côté que la mère a été très menaçante envers elle. Selon la défenseure des droits, Claire Hedon, des solutions alternatives auraient pu être mises en œuvre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gironde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.