Côte-Atlantique : appel à la prudence après plusieurs noyades

Publié
Côte-Atlantique : appel à la prudence après plusieurs noyades
FRANCE 3
Article rédigé par
L. Nahon, H. Chauwin, I. Carpentier F. Padoan, O. Riou, E. Jarlot - France 3
France Télévisions

Mardi 17 mai deux personnes se sont noyées au Cap-Ferret, en Gironde. Les températures estivales poussent les habitants à se baigner, mais l'océan est dangereux à cette période de l'année.

Un baigneur de 21 ans a échappé à la noyade, mercredi 18 mai, sur la plage de Lège-Cap Ferret (Gironde) et a été pris en charge par un hélicoptère de la sécurité civile. "C'est très difficile, parce qu'il avait perdu connaissance et il était quasiment parti. Il a fallu que je le réanime sur la planche", raconte Stéphane Galissaire, vice-président du surf club de la Presqu'île, qui a ramené l'homme sur sa planche de surf.

La surveillance des plages débute le 15 juin

Mardi 17 mai, deux personnes se sont noyés au Cap-Ferret (Gironde). Leur décès est dû aux baïnes, des trous d'eau entre deux bancs de sable qui sont traversés par des courants. Des bénévoles alertent et informent les promeneurs. En Charente-Maritime, un septuagénaire s'est noyé après avoir fait un malaise dans l'eau. La surveillance des plages débute le 15 juin et ne peut pas être avancée, faute de budget et de candidats. "Vous ne pouvez pas embaucher des étudiants à surveiller des plages toute l'année", déclare Olivier Sollier, adjoint au maire en charge de la sécurité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.