Dordogne : les pastels secs, un savoir-faire unique et une fierté locale

Publié Mis à jour
Dordogne : les pastels secs, un savoir-faire unique et une fierté locale
Article rédigé par
H.Capelli, L.Caboche, Drone Taillac, D.Aysun - France 2
France Télévisions
Cap sur la Dordogne à la découverte des trésors du territoire et ses traditions. Vendredi 25 novembre, direction une entreprise familiale qui perpétue un savoir-faire unique depuis neuf générations : celui des pastels secs.

La Dordogne est une terre d'inspiration pour les artistes. Jerzy Moscicki peint au coucher du soleil. "Dessiner dans la nature, c'est une bénediction pour un peintre", confie-t-il. Lui s'exprime avec des pastels, qu'il affectionne particulièrement. "Ils sont très couvrants, très intenses. Ils permettent de saisir l'intensité de la couleur", note-t-il. Les pastels sont fabriqués tout près, dans une entreprise de Montignac-Lascaux (Dordogne), créée il y a 242 ans.  

Une entreprise familiale  

La recette n'a pas changé depuis. Stéphane Loiseau, pastelliste, mélange d'abord des pigments avec de l'eau et de l'argile. L'opération nécessite de la patience : environ une journée pour un pastel. Le matériel a été modernisé, mais le pastel est produit par la même famille depuis 1927. "On est la neuvième génération", précise Stéphane Loiseau. Le travail est minutieux, le savoir-faire unique. 160 000 bâtonnets seront produits en 2022. 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.