Charente-Maritime : des matelots volontaires embarquent à bord du Shtandart, une frégate russe

Immersion à bord du Shtandart, la frégate russe partie de La Rochelle (Charente-Maritime) lundi 15 juin. Le bateau est la réplique d'une frégate commandée par le tsar Alexandre 1er.

France 3

Des ordres en anglais de la part d'un capitaine russe, un équipage à moitié français : bienvenue sur le Shtandart. À son bord, des aventuriers dans l’âme, passionnés de marine et impatients de vivre la vie de gabier. "C'est hyper exigu, il faut qu'on soit bien organisés. Notre rôle, c'est de faire partie de l'équipage à part entière et non d’être un simple passager", explique Marie-Charlotte Borowy, gabier volontaire.


Des séjours prévus tout l'été


À la différence de l'Hermione, le Shtandart a ouvert ses réservations il y a seulement quelques jours. Les volontaires ont pris leur place, ravis de penser à autre chose en cette période de déconfinement et de gestes barrières. En temps normal, le Shtandart assure une grande partie de ses finances grâce aux festivals maritimes. Mais cet été les annulations s'enchaînent, laissant un trou de près de 150 000 euros. À défaut d’être vus par le grand public, les apprentis gabiers peuvent réserver leurs places. Des séjours sont prévus tout l'été.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Hermione au large de Port-Vendres en avril dernier
L'Hermione au large de Port-Vendres en avril dernier (RAYMOND ROIG / AFP)