Seine-Maritime : quatre femmes mises en examen dans l'enquête sur un corps démembré retrouvé près de Rouen

La victime, un SDF, avait été retrouvé dimanche dernier sans tête, ni mains, ni pieds. L'une des suspectes était sa petite amie.

Photo d\'illustration.
Photo d'illustration. (FRED TANNEAU/AFP)

Quatre femmes ont été mises en examen samedi 10 novembre dans l'enquête sur un corps démembré retrouvé dimanche dernier en bord de Seine, près de Rouen (Seine-Maritime), rapporte France Bleu Normandie.

Deux d'entre de ces femmes sont mises en examen pour assassinat et atteinte à l'intégrité du cadavre, les deux autres pour abstention volontaire d'empêcher un crime ou un délit contre l'intégrité d'une personne.

La victime était un SDF

Les quatre suspectes connaissaient bien la victime, un homme de 45 ans, sans domicile fixe : il s'agit de sa petite amie, de la mère de celle-ci, et de deux de ses amies.

Les gendarmes de la brigade fluviale avaient trouvé ce corps sans tête, sans mains et sans pieds, sur les bords de Seine, sur le chemin de halage de Saint-Etienne-du-Rouvray, dimanche 4 novembre. Selon l'autopsie, l'homme serait mort le jour précédent.