Cet article date de plus d'un an.

Le Havre : six heures de prise d'otage

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Le Havre : six heures de prise d'otage
France 2
Article rédigé par
A. Bdida, B. Delombre, P. Thiry, M. Diawara, K. Saidi, D. Commodi, P. Bouchetou - France 2
France Télévisions

Au Havre (Seine-Maritime), la prise d’otage du jeudi 6 août aura duré six heures. L’homme armé qui a retenu sept personnes dans une banque de la ville s’est finalement rendu dans la soirée. Personne n’a été blessé.

Un drapeau de l’Arabie Saoudite sur le dos, les mains en avant, le preneur d’otage cagoulé se rend calmement peu avant 23 heures, jeudi 6 août. Les négociations avec le RAID ont duré près de 6 heures, avant une interpellation en douceur. Aucun coup de feu n’a été tiré, et aucun otage n’a été blessé. "C’est un individu connu pour un passé psychiatrique lourd, a déclaré le procureur du Havre, François Gosselin après l’interpellation. Nous allons voir quelles étaient ses motivations."

Un individu connu des services de police

Il est 16h45 quand l’homme armé fait irruption dans l’agence Bred Banque Populaire, située sur un axe fréquenté du Havre. Tout le périmètre autour de la banque est entièrement bouclé par les forces de l’ordre. Très vite, la police confirme la présence de plusieurs otages, sept au total, libérés au fur et à mesure de la journée. L’homme de 34 ans est suivi par les renseignements territoriaux pour soupçon de radicalisation, et connu des services de police pour séquestration, et une première prise d’otage en 2013.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le Havre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.