Orne : 24 voitures brûlées et des policiers visés par des tirs de mortiers à Alençon

Publié
Orne : 24 voitures brûlées et des policiers visés par des tirs de mortiers à Alençon
France 3
Article rédigé par
T.Cuny, S.Le Pape, T.Tavitian, T.Dorseuil - France 3
France Télévisions

Un quartier en feu, une vingtaine de voitures brûlées et des tirs de mortiers sur les forces de l'ordre : la nuit du mardi 27 au mercredi 28 septembre a été très violente à Alençon, dans l'Orne. À l'origine, une interpellation qui aurait mal tourné.

Au pied des immeubles d'Alençon (Orne), dans la matinée du mercredi 28 septembre, il y a des carcasses de voitures. 24 véhicules ont été brûlés dans la nuit. Les agents municipaux nettoient la chaussée et tentent de faire disparaître les traces de cette nuit agitée. "C'est des faits inacceptables bien évidemment, des faits de violence urbaine", explique Joaquim Pueyo, maire (PS) d'Alençon.

Des policiers visés par des tirs de mortiers

Vers 23h mardi 27 septembre, dans le quartier de Perseigne, au sud d'Alençon, des violences ont éclaté dans la rue, après une interpellation qui aurait mal tourné. Des policiers ont été visés par des tirs de mortiers d'artifices. Les incidents ont duré jusqu'à 2h du matin. En octobre 2021 déjà, des épisodes de violences avaient éclaté dans le même quartier. Mercredi matin, le préfet de l'Orne assure que d'importants moyens policiers sont engagés dans la lutte contre le trafic. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.