Manche : 73 obus retrouvés sous le sable d'une plage fréquentée

En Normandie, plus de 70 obus ont été déterrés et neutralisés sur une plage de la Manche, jeudi 3 octobre.

FRANCEINFO

La scène ne surprend plus personne en Normandie. On remplace des lampadaires sur la plage de Ravenoville (Manche) et le Débarquement refait surface 75 ans après. Cette fois, 73 obus encore actifs ont été découverts à 80 centimètres sous terre. "Après coup, ça fait peur parce que si les travaux avaient eu lieu en plein été...", explique Pierre Aubril, maire de Ravenoville.

Impossible de sonder tous les sols

L'histoire ne dit pas d'où viennent ces obus allemands. Mais comment un tel stock a pu échapper aux démineurs toutes ces années ? Si les mines en surface ont été désamorcées avant 1947, on retrouve un peu moins de 10 tonnes de déchets de guerre tous les ans, car les autorités n'ont jamais sondé les sols de Normandie. "Un état des lieux exhaustif ne sera jamais possible. En tout cas, la technologie d'aujourd'hui ne le permet pas", précise Sandy Voyen, chargé de défense et de protection civile à la préfecture du Calvados. Dans les faits, on s'en remet aux découvertes des chantiers et des agriculteurs. Il faudrait six à sept siècles pour retrouver tous les restes de la Seconde Guerre mondiale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des obus retrouvés sous une plage de la Manche
Des obus retrouvés sous une plage de la Manche (FRANCEINFO)