Nice. Un homme recherché assiste au procès de son complice présumé

Soupçonné d'avoir participé à l'enlèvement d'une étudiante estonienne, le fugitif est resté plusieurs heures au palais de jsutice avant de s'enfuir de nouveau.

Le palais de justice de Nice (Alpes-Maritimes), le 25 février 2011.
Le palais de justice de Nice (Alpes-Maritimes), le 25 février 2011. (HERVE HUGHES / HEMIS.FR / AFP)

Le fait-divers rapporté par RTL vendredi 28 décembre paraît à peine croyable. Un homme recherché par la police était présent, le 19 novembre, au procès de son complice présumé à Nice (Alpes-Maritimes) où "il s'est assis tranquillement à côté de la mère de la victime".

Le fugitif est soupçonné d'avoir participé, à la mi-novembre, à l'enlèvement d'une étudiante estonienne. Avec son complice présumé, ils l'auraient embarqué de force dans une voiture et menacé de la violer avant de lui voler ses clés et de vider son appartement. Ils auraient relâché la jeune femme sans l'avoir violentée.

D'après la radio, "l'homme ne semblait pas sur ses gardes" au palais de justice. Il a déambulé pendant quatre heures dans le lieu, a passé des coups de fil, fumé des cigarettes. En fin d'audience, la victime a fini par le reconnaître mais le temps que l'interprète relaie son message, le fugitif avait pris la poudre d'escampette "sans se presser", selon Le Parisien. Les caméras de surveillance l'ont filmé. Il a ainsi pu être identifié mais n'a toujours pas été arrêté. Son complice présumé a été condamné à 4 ans de prison ferme.