Neige : nuit de galère pour des milliers d'automobilistes bloqués en Savoie

La Savoie a mis en place des solutions d'hébergement dans une quarantaine de communes, pour venir en aide aux vacanciers surpris par la neige.

Des embouteillages liés aux chutes de neige, près d\'Albertville (Savoie), le 27 décembre 2014. 
Des embouteillages liés aux chutes de neige, près d'Albertville (Savoie), le 27 décembre 2014.  (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)

Des milliers de naufragés sont restés bloqués sur la route des stations de ski : les importantes chutes de neige ont immobilisé près de 15 000 véhicules, samedi 27 décembre, sur les routes de Savoie. Et après une nuit de galère, des centaines et des centaines d'automobilistes attendent toujours de pouvoir accéder aux stations, dimanche matin. 

Des centres d'hébergement d'urgence ouverts dans douze communes

La préfecture du département a ouvert près de 10 000 places d'hébergement d'urgence dans une quarantaine de communes, dont Albertville, Bourg Saint-Maurice, La Bâthie, La Léchère, Aime, Moûtiers, Macôt La Plagne, Bellentre, Chambéry, Aix-les-Bains, Saint-Jean de Maurienne et Saint-Rémy de Maurienne, pour permettre aux vacanciers de passer la nuit à l'abri.

"Notre train est arrivé à Val d'Isère à 16 heures. Mais après, impossible de rejoindre les stations en car, toutes les routes sont bloquées depuis le matin. Car des véhicules non équipés de chaînes se font surprendre par la neige et il est impossible de les évacuer, témoigne pour francetv info François, bloqué avec sa famille sur la route. Nous sommes chanceux car nous avons des enfants donc nous dormons ce soir dans un hébergement d'urgence 'de luxe' : un internat. Ceux qui sont sans enfant sont dans un gymnase avec des lits de camps."

Un gymnase sert d\'hébergement d\'urgence en Savoie, le 27 décembre 2014.
Un gymnase sert d'hébergement d'urgence en Savoie, le 27 décembre 2014. ( FRANCETV INFO )

Les touristes qui le pouvaient étaient invités "à s'arrêter le plus en amont possible et à rechercher un hébergement pour la nuit", a expliqué la préfecture de la Savoie.

Un numéro vert pour les automobilistes de Savoie

Un numéro vert (08 11 00 06 73) a été activé par la préfecture de Savoie afin d'informer les automobilistes sur la conduite à tenir et sur la disponibilité des hébergements d'urgence. Les conditions restaient très difficiles, comme en témoignent des images postées par des internautes.

Cazeneuve appelle à la prudence et à différer les déplacements

"Alors que d'importantes chutes de neige et des pluies verglaçantes affectent plusieurs départements de la façade Est du pays, Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, appelle les automobilistes à la plus grande prudence et invite tous ceux qui le peuvent à différer leurs déplacements", annonce le ministère.

"La situation est plus particulièrement critique en Savoie: alors que 36 000 véhicules étaient attendus dans la vallée de la Tarentaise, 7 000 seulement ont pu y accéder" samedi en fin d'après-midi

12 départements toujours en vigilance orange

Dimanche matin, douze départements de l'Est de la France étaient toujours en vigilance orange "neige et verglas". Il s'agit de la région Franche-Comté ainsi que des départements de l'Ain, de la Côte-d'Or, de l'Isère, de la Haute-Marne, du Bas-Rhin, de la Savoie, de la Haute-Savoie et des Vosges.

Les chutes de neige, qui ont débuté samedi matin, ont repris de la vigueur dans la nuit de samedi à dimanche, du sud de la Bourgogne et de la Franche-Comté aux Alpes de Nord. Elles devraient faiblir en cours de journée, pour se cantonner aux massifs du Jura et des Alpes dans l'après-midi.