Mort d'Hubert Germain : un hommage lui sera rendu aux Invalides vendredi, annonce Geneviève Darrieussecq

Le dernier compagnon de la Libération est mort mardi 12 octobre à l'âge de 101 ans.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Geneviève Darrieussecq invitée de franceinfo en septembre 2018. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Un "hommage militaire" sera rendu à Hubert Germain vendredi après-midi aux Invalides, à Paris, a annoncé Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des Armées, mardi 12 octobre sur franceinfo. La cérémonie sera présidée par Emmanuel Macron. De son côté, l'Elysée a annoncé que le chef de l'État présiderait le 11 novembre, jour de la commémoration de l'armistice de 1918, la cérémonie d'inhumation, qui se tiendra à l'Arc de Triomphe et au Mont-Valérien.

"Un héros de la France"

Geneviève Darrieussecq a fait part son "émotion" après la mort d'Hubert Germain car "c'était un homme exceptionnel, un héros de la France". "A nous de faire vivre l'ordre de la Libération et de le maintenir pour qu'il reste le symbole de cette France combattante", a-t-elle ajouté.

Hubert Germain, dernier compagnon de la Libération encore en vie, est mort mardi à l'âge de 101 ans. Il faisait partie des 1 038 personnes qui ont reçu cette distinction pour s'être engagé dès la première heure au sein de la France libre et avoir oeuvré à la libération de la France pendant la Seconde guerre mondiale. Il avait, après le conflit, été député gaulliste puis ministre de Georges Pompidou.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.