Cet article date de plus de quatre ans.

Montagne : les gendarmes, ces anges gardiens

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Montagne : les Anges Gardiens
Article rédigé par
France Télévisions

Avec les vacances, les gendarmes sont souvent sollicités sur les massifs. France 3 a suivi des équipes de l'Ariège, des hommes mobilisés jour et nuit.

Un appel de détresse, les gendarmes de haute montagne décollent. Un alpiniste vient de décrocher, il est bloqué à plus de 2 000 mètres d'altitude. C'est une mission périlleuse. Le gendarme soutient le blessé pour l'aider à remonter. À flancs de falaises, ils doivent grimper sur une dizaine de mètres, accrochés à une simple corde. De retour à la caserne, les 14 gendarmes sauveteurs restent en alerte.

Jusqu'à cinq sauvetages par jour en été

Pour retrouver les randonneurs perdus, ils font de plus en plus appel à la géocalisation. Leur répit est de courte durée. Par souci de rapidité, les secours s'effectuent souvent sur des chemins impraticables. En haut, des pistes, c'est au pas de course qu'ils rejoignent la victime, l'homme a fait une chute de VTT et n'arrive plus à bouger. Les gendarmes lui prodiguent les derniers secours. Le blessé est harnaché à une civière et transporté à l'hôpital par les airs. Au total en France, ils sont 280 mobilisés jour et nuit pour intervenir sur nos massifs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.