Moins de 30% des Français sont capables de citer le nom du président de leur région, selon un sondage

Cette enquête montre toutefois d''importants écarts dans la notoriété.Si, nationalement, 29% des Français sont capables de citer spontanément le nom de leur président de région, ils sont 85% en Poitou-Charentes, région présidée par Ségolène Royal.

Au centre, Ségolène Royal, de loin la plus connue des président(e)s de région
Au centre, Ségolène Royal, de loin la plus connue des président(e)s de région (AFP/JEAN-PIERRE MULLER)

Cette enquête montre toutefois d''importants écarts dans la notoriété.

Si, nationalement, 29% des Français sont capables de citer spontanément le nom de leur président de région, ils sont 85% en Poitou-Charentes, région présidée par Ségolène Royal.

Ils ne sont plus que 35% en Ile de-France, présidée par Jean-Paul Huchon, et seulement 7% dans le Centre présidé par François Bonneau, successeur de Michel Sapin, qui a démissionné de son poste en août 2007.

François Bonneau n'en fait pas une maladie. "La région Centre est vaste, sa superficie est supérieure à celle de la Belgique", explique-t-il à Reuters. "Je ne suis élu que depuis deux ans et je n'ai jamais conduit une campagne des régionales."

L'élu socialiste, candidat à sa propre succession, souffre d'un double handicap: la difficulté à imposer son image et celle de sa région difficilement identifiable géographiquement.

Le sondage pointe également les critères de choix des électeurs pour le vote de mars 2010.

La situation économique et sociale arrive en tête avec 45% des sondés sur l'ensemble du territoire, suivie du bilan du président de la région et de sa majorité (25%), puis de la politique menée par le gouvernement (20%). Le sondage a été effectué au téléphone du 30 octobre au 28 novembre auprès d'un échantillon total de 5.100 personnes âgées de 18 ans et plus.