Cet article date de plus de dix ans.

Météo France a maintenu la vigilance orange dans six départements en raison des fortes pluies et de l'orage.

Cette prévision est valable jusqu"à dimanche soir. Les intempéries ont causé d"importantes crues et des inondations, qui ont donné lieu à l"intervention des secours auprès de 2.300 personnes dans le Var et les Alpes Maritimes, départements jugés les plus sensibles en raison de la persistance des orages et d'un vent fort.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
A Roquebrune-sur-Argens, le 5 novembre 2011; (AFP PHOTO / GERARD JULIEN)

Cette prévision est valable jusqu"à dimanche soir. Les intempéries ont causé d"importantes crues et des inondations, qui ont donné lieu à l"intervention des secours auprès de 2.300 personnes dans le Var et les Alpes Maritimes, départements jugés les plus sensibles en raison de la persistance des orages et d'un vent fort.

L'alerte orange concernait dimanche matin l'Ariège, la Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Atlantiques, les Alpes-Maritimes et le Var, où les cumuls des précipitations ont dépassé 150 mm et atteindront 40 à 80 mm dans les prochaines heures, une accalmie devant intervenir dans l'après-midi. En revanche, Météo France a levé son alerte pour l'Ardèche et la Haute-Loire samedi soir et le Gard, l'Hérault et la Lozère dans la nuit de samedi à dimanche. Dimanche matin, l'alerte a été levée pour les deux départements de Corse, les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse.

Un couple de personnes âgées est mort intoxiqué au monoxyde de carbone dans une cave à Bagnols-en-Forêt, dans leVar, sans que l'on sache si leur décès a un lien avec les intempéries. Un SDF allemand de 51 ans avait été retrouvé mort samedi au bord de l'Hérault, après avoir été emporté la veille par les eaux du fleuve en crue.

Le Var les Alpes-Maritimes sous surveillance

Dans le Var, plus de 1.600 personnes ont été évacuées ou assistées par 700 pompiers, gendarmes et policiers mobilisés depuis 24 heures. Dimanche matin, plusieurs cours d'eau étaient en crue dans le département. L'Argens et la Nartuby sont sortis de leur lit autour de Draguignan, tout comme le Caramy à Brignoles, des zones où les inondations ont réveillé le souvenir de celles qui avaient fait 23 morts et deux disparus en juin 2010.

Huit mille foyers sont privés d'électricité à Saint-Raphaël, Fréjus et Roquebrune-sur-Argens, et 35 routes départementales sont coupées. Dans les Alpes-Maritimes, plus de 700 personnes ont été évacuées depuis samedi matin, surtout dans l'ouest du département, entre Cannes et Grasse, notamment à Biot et Pégomas. Quelque 230 interventions ont eu lieu durant la nuit, surtout pour des évacuations de personnes et le déblayage d'arbres tombés sur la chaussée. La circulation des trains était perturbée dimanche matin entre le Var et les Alpes-Maritimes.

Vers une accalmie en Corse

La nuit a été plus calme dans les Bouches-du-Rhône, où les pompiers totalisent 370 interventions depuis samedi matin, tout comme dans le Gard, deux départements où l'on continue toutefois de surveiller le niveau du Rhône, gonflé par les eaux en crue de la Durance. En Corse, la tendance est à l'accalmie, notamment sur les zones littorales où Météo France a levé son alerte pour le risque de "vagues-submersion" lié à la houle et à l'élévation du niveau de la mer. Samedi soir, des vagues de plusieurs mètres avaient frappé la Haute-Corse.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.