DIRECT. Mayotte : suivez la conférence de presse d'Emmanuel Macron

Le chef de l'Etat est arrivé sur l'île mardi matin, pour évoquer notamment l'immigration et la situation économique. Il sera à La Réunion, mercredi. 

Emmanuel Macron parle en arrivant à Mayotte, le 22 octobre 2019.
Emmanuel Macron parle en arrivant à Mayotte, le 22 octobre 2019. (SAMUEL BOSCHER / AFP)
Ce qu'il faut savoir

"La France, c'est la sécurité." Lors de sa visite à Mayotte, mardi 22 octobre, Emmanuel Macron a promis des "réponses extrêmement concrètes" face aux difficultés de l'archipel, notamment l'immigration clandestine et le développement économique. Il tient une conférence de presse que vous pouvez suivre en direct sur franceinfo. 

L'immigration au programmeRevenant sur la question migratoire, Emmanuel Macron a assuré lors d'un précédent discours qu'"on peut lutter contre l'immigration clandestine sans avoir un discours de haine", estimant qu'"il ne faut pas avoir un discours d'exclusion". "C'est ni tout blanc ni tout noir, et donc on se bat contre l'immigration clandestine, d'abord en négociant des textes avec les Comores", a poursuivi le chef de l'Etat.

Près de la moitié des habitants sont étrangersDans cet archipel devenu département français en 2011, 48% des 256 000 habitants sont étrangers, selon l'Insee, dont 95% de Comoriens. Ces derniers sont nombreux à tenter la traversée depuis l'île comorienne d'Anjouan, à 70 km de là.

Un "contrat de convergence" jugé insuffisant. Plus tôt dans l'après-midi, Emmanuel Macron a rencontré les maires des communes de Mayotte pour évoquer le développement économique du territoire et le "contrat de convergence", signé en juillet à Paris, qui prévoit 1,6 milliard d'euros pour la construction d'infrastructures scolaires et routières, l'accès à l'eau et à la santé. Un montant nettement insuffisant selon le collectif de Citoyens.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MAYOTTE

18h53 : Pourquoi l'immigration est-elle une question brûlante à Mayotte ? Elise Lambert vous explique tout sur ce département français "asphyxié par sa propre frontière", selon les mots de Dénètem Touam Bona, philosophe mahorais.

18h33 : Sur la question de l'éducation, le président de la République promet la création de "neuf nouveaux collèges, quatre nouveaux lycées, trois internats d'ici 2022".

18h30 : Le chef de l'Etat se veut rassurant concernant l'insécurité, sujet qui a mobilisé les Mahorais cette année : "Je veux dire là aussi que nous gagnerons cette bataille", affirme-t-il.

18h24 : Emmanuel Macron a démarré son discours à Mayotte où il s'attarde sur l'immigration et le droit du sol dans le département. Il aborde également la coopération avec l'archipel des Comores dont fait partie Mayotte.