Choléra à Mayotte : une campagne de vaccination pour contrôler l'épidémie

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Choléra à Mayotte : une campagne de vaccination pour contrôler l'épidémie
Choléra à Mayotte : une campagne de vaccination pour contrôler l'épidémie Choléra à Mayotte : une campagne de vaccination pour contrôler l'épidémie (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - B. Mousset, C. Berbett-Justice
France Télévisions
L'île de Mayotte est confrontée à une épidémie de choléra, qui a déjà causé la mort d'une fillette de trois ans. Pour contenir la propagation de la maladie, des brigades sanitaires alertent la population.

À Koungou (Mayotte), des brigades sanitaires sont chargées d'alerter la population sur les dangers du choléra. Dans le quartier où l'épidémie a été détectée, la vaccination a commencé. Des médecins, infirmiers et réservistes, souvent venus de l'Hexagone, la pratiquent. Vendredi 10 mai, 3 700 personnes ont déjà été vaccinées en quelques heures. "Quand on a quelqu'un qui est malade, on s'arrange pour aller à son domicile et on va traiter toute sa famille pour les protéger. On désinfecte également le foyer", détaille Olivia Noël, réserviste en renfort de la cellule de crise.

Une petite fille de trois ans est décédée

La première victime de cette épidémie, une fillette de trois ans, vivait dans un bidonville au nord de l'archipel. Cet endroit, insalubre et sans eau courante, est propice à la propagation du choléra. 65 cas ont officiellement été recensés depuis mercredi. Le ministre délégué à la Santé, Frédéric Valletoux, est arrivé sur place et a appelé à "ne pas s'inquiéter".

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.