Cet article date de plus de neuf ans.

Marine Le Pen ne donnera pas de consigne de vote au second tour

La candidate FN estime qu'elle ne peut "pas faire cela" car elle est "en résistance contre le système".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La candidate du Front national à la présidentielle lors d'une conférence de presse à Blagnac (Haute-Garonne), le 12 mars 2012. (ERIC CABANIS / AFP)

Si elle n'atteint pas le second tour de la présidentielle, Marine Le Pen ne donnera pas de consigne de vote. La candidate du Front national estime qu'elle ne peut "pas faire cela""Parce que je suis en résistance contre le système", se justifie-t-elle dans un entretien au Figaro Magazine mis en ligne jeudi 15 mars. 

"Je suis, dans cette campagne, traitée comme une dissidente. Je n'ai pas les mêmes droits que les autres, on ne me parle pas sur le même ton que les autres. Je vois bien que je dérange le système en place, qui s'accommode assez bien de l'alternance entre la droite et la gauche, entre la gauche et la droite, explique Marine Le Pen. Comment voulez-vous qu'une dissidente puisse appeler à faire voter pour un des deux du système ? Ils mèneront tous les deux vers l'esclavage et la désespérance."

La présidente du Front national se dit toutefois persuadée que Nicolas Sarkozy "n'a plus aucune chance de gagner" la présidentielle. Marine Le Pen assure que "le rassemblement" à droite "se fera autour de [sa] personnalité", "beaucoup d'électeurs de l'UMP, beaucoup de cadres" étant, selon elle, "prêts demain, parce qu'ils sont patriotes, à se réunir".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.