Cet article date de plus de douze ans.

Marie-Paule Lehmann a remporté dimanche le second tour de l'élection cantonale partielle de Hochfelden (Bas-Rhin)

Membre de l'UMP, Mme Lehmann s'était présenté sans étiquette face au candidat officiel de l'UMP, Georges Pfister.Elle l'emporte par 65,37% des voix soit les deux tiers des suffrages exprimés. 56,95% des électeurs inscrits se sont abstenus, soit trois points de moins que lors du premier tour qui opposait six candidats.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Membre de l'UMP, Mme Lehmann s'était présenté sans étiquette face au candidat officiel de l'UMP, Georges Pfister.

Elle l'emporte par 65,37% des voix soit les deux tiers des suffrages exprimés. 56,95% des électeurs inscrits se sont abstenus, soit trois points de moins que lors du premier tour qui opposait six candidats.

Cette élection partielle était organisée après que le Conseil d'Etat eut prononcé la démission forcée et l'inéligibilité pour un an du conseiller général UMP Bernard Ingwiller. Celui-ci avait déposé son compte de campagne avec six jours de retard lors de son élection en mars 2008 alors qu'il avait été réélu au premier tour.

Bernard Ingwiller avait dans un premier temps demandé à Marie-Paule Lehmann, sa suppléante, de se présenter pour le compte de l'UMP mais de démissionner au bout d'un an pour lui redonner sa place. Une proposition que Marie-Paule Lehmann avait refusée, préférant alors de se présenter sans étiquette.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.