Luc Chatel et Christine Lagarde sont les ministres les mieux notés par Nicolas Sarkozy, rapporte Le Canard

Viennent ensuite Michèle Alliot-Marie et Eric Besson, selon ce "hit parade" dressé, selon le journal satirique, par Nicolas Sarkozy qui s'est amusé "à distribuer les bons et les mauvais points à ses ministres" avant son départ pour le Maroc.Parmi les mal notés: Patrick Devedjian, Valérie Pécresse, Hervé Morin et Bernard Kouchner.

Le gouvernement \"Fillon 2\"
Le gouvernement "Fillon 2"

Viennent ensuite Michèle Alliot-Marie et Eric Besson, selon ce "hit parade" dressé, selon le journal satirique, par Nicolas Sarkozy qui s'est amusé "à distribuer les bons et les mauvais points à ses ministres" avant son départ pour le Maroc.

Parmi les mal notés: Patrick Devedjian, Valérie Pécresse, Hervé Morin et Bernard Kouchner.

Bien notés
Tout en haut des bien notés, le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, "celui en qui je vois le plus d'avenir", selon le chef de l'Etat cité par Le Canard. Il est suivi de la ministre de l'Economie, Christine Lagarde: "Elle est solide, respectée au niveau international, elle a gagné ses galons pendant la crise".

Viennent ensuite le titulaire du portefeuille des Affaires sociales, Xavier Darcos ("Un papi gentil et cultivé qui m'avait déçu à l'Education mais fait son job au Travail"), la garde des Sceaux, Michèle Alliot-Marie ("Elle ne m'emmerde pas"), et Eric Besson. Le ministre de l'Immigration est "l'épouvantail parfait", explique Nicolas Sarkozy selon les propos qui lui sont prêtés par Le Canard. "Au lieu de me taper dessus, on tape sur lui. Il fait parfaitement le boulot qu'il doit faire", ajoute-t-il.

Mal notés
Reste les mal notés du hit-parade. Figure notamment parmi eux le ministre de la Relance, Patrick Devedjian: "Un désastre. Son bilan est catastrophique". Mal notée également la ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, tête de liste UMP pour les régionales en Ile-de-France: "Sa campagne est nulle. Elle est inexistante dans les médias".

Selon le journal satirique, trois membres du gouvernement sont "classés hors catégorie": le ministre de la Défense, Hervé Morin ("Il n'est pas au niveau à la Défense. Mais il est malléable et, dans ma stratégie de premier tour pour 2012, il est indispensable"), son collègue des Affaires étrangères, Bernard Kouchner ("Il est insupportable et souvent maladroit"), et celui de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo ("Il fait de la mousse, on ne comprend rien à ce qu'il dit, mais il est quand même populaire. C'est une énigme").

Quant à François Fillon, il est jugé positivement par le président de la République, si l'on en croit Le Canard. "Il joue bien son rôle. C'est un vrai politique, il tient compte des rapports de force".