Lot : le curé de Marcilhac-sur-Célé saute en parachute

Pour fêter le succès de son opération de financement participatif pour rénover son église, le curé a sauté en parachute.

FRANCE 2

Le père Guillaume Soury-Lavergne s'était engagé à sauter en parachute, s'il parvenait à récolter 25 000 euros pour rénover l'Abbaye de Marcilhac-sur-Célé. 

Forte présence sur les réseaux sociaux 

Promesse tenue ce vendredi 17 juillet. Une dernière prière avant de sauter à 4 000 mètres d'altitude. "Je vais donner de ma personne ce matin. De tout mon cœur, j'espère que j'y arriverai, mais je n'en suis pas convaincu", explique-t-il. Depuis plusieurs nuits, il ne dort pas. L'homme a peur, mais est prêt à tout pour sauver son abbaye. Un joyau oublié du IXe siècle qui part en morceaux. Les vitraux sont en train de tomber.
 
Depuis cinq mois, l'abbé Guillaume mobilise les réseaux sociaux pour récolter des dons. En se dépassant ce vendredi, il veut encourager les donateurs à en faire de même. Le curé de 36 ans est bien dans son temps.  

Le JT
Les autres sujets du JT
(FRANCE 2)