Loi travail : Pierre Gattaz met la pression sur le gouvernement

Le président du Medef menace de quitter la table des négociations sur l'assurance chômage si le gouvernement ne revient pas à la première version de la loi El Khomri.

France 2

C'est un ultimatum lancé par Pierre Gattaz. Le Medef menace de quitter la table des négociations sur l'assurance chômage alors qu'une réforme est impérative avant l'été. Depuis quatre mois, la loi El Khomri déchire les partenaires sociaux. Le patronat réclame le retour à une version plus libérale du texte alors que les syndicats multiplient les manifestations pour obtenir son retrait.

"C'est assez inacceptable"

Ce mardi soir, le gouvernement dénonce l'ultimatum de Pierre Gattaz. "On ne peut pas comprendre qu'on se mette comme ça dans une situation d'ultimatum qui consiste à dire c'est comme ça, sinon on arrête tout. C'est assez inacceptable", a réagi Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement. De son côté Jean-Claude Mailly de Force ouvrière, dénonce des propos pitoyables de Pierre Gattaz qui verse selon lui dans le poujadisme et fait le jeu de l'extrême droite. Les syndicats ont lancé un appel à manifester le jeudi 28 avril.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le patron du Medef, Pierre Gattaz, le 3 avril 2015.
Le patron du Medef, Pierre Gattaz, le 3 avril 2015. (ERIC PIERMONT / AFP)