Cet article date de plus de dix ans.

Liliane Bettencourt va être placée sous la tutelle de son petit-fils aîné. Ses avocats font appel.

Ses biens et son patrimoine seront placés sous la tutelle de sa fille Françoise et de ses deux-petits fils, a déclaré Me Charlotte Robbe-Phan à l'issue d'une audience devant la juge des tutelles de Courbevoie. Les avocats ont annoncé qu'ils allaient faire appel de sa mise sous tutelle, un recours qui ne suspend pas l'exécution du jugement.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Ses biens et son patrimoine seront placés sous la tutelle de sa fille Françoise et de ses deux-petits fils, a déclaré Me Charlotte Robbe-Phan à l'issue d'une audience devant la juge des tutelles de Courbevoie. Les avocats ont annoncé qu'ils allaient faire appel de sa mise sous tutelle, un recours qui ne suspend pas l'exécution du jugement.

L'objectif de l'audience était, pour la juge des tutelles, de s'assurer de la bonne protection de la troisième fortune de France souffrant, à bientôt 89 ans, d'une maladie cérébrale et en conflit ouvert avec sa fille qui accuse son protecteur de conflit d'intérêts.

Peu avant le début de cette audience lundi, un rapport d'expertise médicale de Liliane Bettencourt a été révélé par LeMonde.fr. Selon ce rapport, Mme Bettencourt souffre d'une "démence mixte" et d'"une maladie d'Alzheimer à un stade modérément sévère", avec "un processus dégénératif cérébral lent".

Selon l'entourage de la milliardaire, ce rapport est celui rendu par les médecins qui avaient accompagné un juge d'instruction bordelais en juin au domicile de Liliane Bettencourt, à Neuilly-sur-Seine. La défense de la milliardaire a demandé l'annulation de cette expertise médicale.

Au vu de ce rapport médical, le parquet de Bordeaux avait ouvert une information judiciaire pour abus de faiblesse sur la période 2006 -septembre 2011, qui a notamment conduit jeudi à une perquisition au cabinet parisien de Me Wilhelm.

La chambre d'instruction de la cour d'appel de Bordeaux examinera le 10 novembre cette demande d'annulation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.