Cet article date de plus de treize ans.

Les Verts disent non au Modem

Les Verts repoussent les avances de François Bayrou en vue d'un accord avec le Modem pour les régionales
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les Verts, Confédération écologiste - Parti écologiste (© DR)
Les Verts repoussent les avances de François Bayrou en vue d'un accord avec le Modem pour les régionalesLes Verts repoussent les avances de François Bayrou en vue d'un accord avec le Modem pour les régionales

"La réponse est non. Notre ligne est très claire.", déclare le secrétaire national adjoint des Verts Jean-Vincent Placé, lundi soir au figaro.fr.

Il se dit favorable en revanche "à des accords régionaux avec certains mouvements, dont Cap 21, le parti de Corinne Lepage associé au Modem.

Dans un entretien au Monde de samedi-dimanche, François Bayrou s'était dit ouvert à un accord avec les Verts dans certaines régions pour les régionales de mars prochain. "Le choix que j'ai fait depuis longtemps, c'est celui du rassemblement. Etre soi-même, et en même temps dépasser les frontières", expliquait-il.

"Non" lui répond le secrétaire national adjoint des Verts Jean-Vincent Placé dans LeFigaro.fr. "Le Modem n'est pas clair et est uniquement tourné sur l'ambition personnelle d'un homme", justifie-t-il.

"Au premier tour, nous sommes pour le rassemblement de tous les écolos. Nous ne cherchons pas d'accord au niveau national", précise-t-il.

Jean-Vincent Placé se dit en revanche "favorable à des accords régionaux" notamment en Alsace, en Haute-Normandie et dans les Pays de la Loire avec Cap 21, fondé par l'ancienne ministre Corinne Lepage, vice-présidente du MoDem, et avec le Mouvement écologiste indépendant (MEI) d'Antoine Waechter.

>

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.