Cet article date de plus de cinq ans.

Les kinés et les infirmiers dans le viseur de la Cour des comptes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Les kinés et les infirmiers dans le viseur de la Cour des comptes
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans un rapport, les magistrats de la Cour des comptes soulignent une explosion incontrôlée des dépenses de soins.

Ils sont dans le collimateur de la Cour des comptes. Pour les kinés et les infirmiers, la facture explose. Les dépenses concernant les soins infirmiers augmentent de 6.6% par an depuis une quinzaine d'années. En 2014, cela représentait 6,4 milliards d'euros. Du côté des kinés, les soins ont augmenté de 4,3% par an.

Insuffisance des contrôles

La Cour des comptes estime que le vieillissement de la population n'explique pas tout. "Là où ils sont les plus nombreux, il y a les dépenses les plus importantes au niveau des infirmiers libéraux et des masseurs kinésithérapeutes", détaille Didier Migaud, président de la Cour des comptes.

Pour Julie Delmas, kinésithérapeute en région parisienne, si la facture augmente, c'est aussi parce que l'hôpital se décharge de certains soins. Dans le rapport, les magistrats pointent l'insuffisance des contrôles de la caisse d'assurance maladie pour limiter les abus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.