Cet article date de plus d'onze ans.

Les infirmières devront choisir en août entre gagner plus ou partir en retraite à 55 ans

Les infirmières auront six mois à partir d'août pour faire leur choix individuellement entre une meilleure rémunération, de l'ordre de 2.000 euros nets par an en moyenne, ou le maintien de leur droit à la retraite à 55 ans.Le ministère a indiqué lundi que le "droit d'option" pour les infirmières en poste s'ouvrirait en août et non pas en juin.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (Getty Images - Ryan McVay)

Les infirmières auront six mois à partir d'août pour faire leur choix individuellement entre une meilleure rémunération, de l'ordre de 2.000 euros nets par an en moyenne, ou le maintien de leur droit à la retraite à 55 ans.

Le ministère a indiqué lundi que le "droit d'option" pour les infirmières en poste s'ouvrirait en août et non pas en juin.

Les infirmières en poste, aujourd'hui catégorie B de la fonction publique hospitalière, auront le choix entre passer en catégorie A, la plus élevée, avec revalorisation salariale mais en perdant leur droit de départ à la retraite à 55 ans, ou rester en catégorie B, en gardant ce droit, accordé au titre de la pénibilité.

Cette reconnaissance sera automatique pour les étudiants qui ont commencé leurs études à partir de 2009, ce qui leur vaudra à partir de 2012 d'être en catégorie A.

La revalorisation salariale liée au changement de statut s'appliquera progressivement pour la profession d'ici 2015.

Elle représentera à terme "l'équivalent d'un peu plus d'un treizième mois, soit une majoration d'environ 2.000 euros net par an pour chaque infirmier, pour un coût annuel de 500 millions d'euros", avait indiqué en décembre Roselyne Bachelot.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.