Cet article date de plus de sept ans.

Les gendarmes partent à la chasse aux oreillettes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Les gendarmes partent à la chasse aux oreillettes
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis le 1er juillet, le port d'une oreillette au volant est puni par une amende de 135 euros.

Les gendarmes ont choisi vendredi 3 juillet pour partir en quête des fraudeurs. Depuis le 1er juillet, il est interdit d'utiliser une oreillette ou des écouteurs pour téléphoner en voiture ou à vélo. Les gendarmes de Saint-Malo (Ile-et-Vilaine) ont employé les grands moyens. "Ce sont des fautes de comportement que l'on a malheureusement l'habitude de voir et que l'on sanctionne par des dispositifs que l'on monte, comme des véhicules spécialisés banalisés et des motos banalisées", explique le capitaine Vaniambourg.

135 euros et trois points

Le port d'une oreillette coûte maintenant 135 euros et un retrait de trois points.
 
Les kits montés dans l'habitacle des voitures sont autorisés. De leurs côtés, les motards ont le droit d'avoir un haut-parleur intégré dans le casque. Bref, tout dispositif qui ne bouche pas le conduit de l'oreille est permis.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.