Les Français s'estiment inégaux face à la santé

Selon un sondage LH2 pour la Fondation April santé équitable, ils pointent les conditions de travail et le niveau de revenu comme principaux générateurs d'inégalités.

Le système de soins français est jugé \"inégalitaire\" par plus d\'un Français sur deux (52%), selon un sondage LH2 publié lundi 7 novembre 2011.
Le système de soins français est jugé "inégalitaire" par plus d'un Français sur deux (52%), selon un sondage LH2 publié lundi 7 novembre 2011. (ALTOPRESS / MAXPPP)

Aujourd'hui, dans notre pays, tout le monde n'a pas les mêmes chances d'être en bonne santé ou de le rester. C'est en tout cas le sentiment partagé par 70% des Français, selon un sondage LH2 pour la Fondation April santé équitable rendu public lundi 7 novembre.

Les deux principaux facteurs générateurs d'inégalités sont les "conditions de travail", estiment 74% des sondés et le "niveau de revenu" (71%). Le "lieu d'habitation", "l'éducation familiale" et "le niveau d'études" sont également cités par plus d'un interrogé sur deux.

Responsables du déficit de la Sécu

Le système de soins français est jugé "inégalitaire" par plus d'un Français sur deux (52%), notamment à cause du "prix élevé des soins et des médicaments" et du "manque de médecins et d'hôpitaux dans certains endroits".

Presque un Français sur deux (46%) a "le sentiment d'être, en tant qu'individu, principalement à l'origine du déficit actuel de la Sécurité sociale". Une large majorité (62%) estime que chacun doit "adopter un comportement plus responsable pour limiter son déficit".

 

Cette étude a été réalisée par téléphone du 11 au 16 avril 2011 auprès d'un échantillon de 1 006 personnes représentatif de la population résidant en France âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).