Cet article date de plus d'onze ans.

Les employés chargés d'alimenter les distributeurs automatiques de billets (DAB) commencent la grève vendredi

Ils réclament la même prime de risque que les convoyeurs de fonds.L'intersyndicale, qui a lancé le mouvement, indique qu'en "24-48 heures, tout sera bloqué". La grève devait débuter le 21 décembre mais les six syndicats de convoyeurs de fonds (FGTE-CFDT, FO, CGT, CFTC, CFE-CGC, FNCR) l'ont anticipé jeudi à l'issue d'une réunion houleuse.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (France 3)

Ils réclament la même prime de risque que les convoyeurs de fonds.

L'intersyndicale, qui a lancé le mouvement, indique qu'en "24-48 heures, tout sera bloqué". La grève devait débuter le 21 décembre mais les six syndicats de convoyeurs de fonds (FGTE-CFDT, FO, CGT, CFTC, CFE-CGC, FNCR) l'ont anticipé jeudi à l'issue d'une réunion houleuse.

Selon les syndicats, la partie patronale a proposé une prime de risque de 130 euros en 2010 mais ajouté que les critères pour l'attribuer seraient modifiés suite, dit l'intersyndicale, "à des négociations en catimini avec le ministère de l'Intérieur".

"Une nouvelle fois, les organisations syndicales sont mises devant le fait accompli et jugent le chantage patronal opposant la sécurité aux salaires inacceptable", écrit l'intersyndicale dans un communiqué.

La profession compte un millier de salariés des entreprises de convoyage de fonds. L'intersyndicale avait initialement menacé de déclencher la grève seulement à partir du lundi 21 décembre.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.