Cet article date de plus de neuf ans.

Les dotations aux collectivités locales réduites de 3 milliards d'euros sur deux ans

L'effort demandé est destiné à financer le Crédit d'impôt compétitivité emploi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, à l'Elysée (Paris), le 10 janvier 2013. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)

Quelques heures après que la Cour des comptes a souligné la "priorité absolue" que représente la réduction des dépenses publiques, certaines administrations apprennent qu'elles vont devoir se serrer la ceinture. Le gouvernement a annoncé mardi 12 février que les dotations aux collectivités locales baisseront de 1,5 milliard d'euros en 2014 et d'autant en 2015, soit deux fois plus qu'initialement prévu.

Les représentants des élus l'ont appris lors de la réunion trimestrielle du Comité des finances locales. En septembre dernier, le gouvernement avait annoncé une diminution des dotations de 750 millions d'euros en 2014 et de la même somme en 2015.

Une contribution au Crédit d'impôt compétitivité emploi

Ce soutien additionnel demandé est destiné à financer le Crédit d'impôt compétitivité emploi (Cice), a expliqué un communiqué des ministres Pierre Moscovici (Economie), Jérôme Cahuzac (Budget), Marylise Lebranchu et Anne-Marie Escoffier (Réforme de l'Etat et Décentralisation). 

Cet effort contribue à hauteur de 15% aux économies qui financeront le Cice, une contribution "proportionnée par rapport au poids des administrations locales dans l'ensemble des dépenses publiques (20%)", précise le communiqué.

La baisse représente "1,25% de l'ensemble de la dépense locale" s'élevant à "240 milliards d'euros". L'effort est toutefois nettement plus important si on le rapporte au montant des concours financiers de l'Etat aux collectivités territoriales, qui s'élèveront cette année "à 60 milliards d'euros", selon le communiqué.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.