Cet article date de plus de treize ans.

Les conducteurs de la ligne A du RER ont voté samedi la fin de leur mouvement, après 18 jours de grève, selon la RATP

"Pour lundi, on va annoncer un trafic normal", a indiqué la direction de la RATP, précisant qu'il serait "quasi-normal" dimanche, comme il l'était déjà samedi.Le mouvement, marqué par de fortes perturbations, est le plus long que la RATP a connu depuis la grève de 1995 sur les retraites.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un quai de la ligne A du RER. (F2)

"Pour lundi, on va annoncer un trafic normal", a indiqué la direction de la RATP, précisant qu'il serait "quasi-normal" dimanche, comme il l'était déjà samedi.

Le mouvement, marqué par de fortes perturbations, est le plus long que la RATP a connu depuis la grève de 1995 sur les retraites.

Selon la CGT, les conducteurs "reprennent le travail, mais ils vont continuer l'action sous d'autres formes. Les organisations syndicales vont se rencontrer en début d'année car la situation ne permet pas de reprendre le travail dans des conditions correctes", a précisé Joël Joseph (CGT). Une assemblée générale de conducteurs a voté samedi la reprise du travail, a encore indiqué la CGT.

Les syndicats réclamaient une prime de 120 euros (Unsa) à 150 euros dont 30 euros variables (CGT, FO, CFDT, Sud, Indépendants). Ils estimaient qu'une revalorisation est "un dû" au vu des efforts supplémentaires demandés aux 550 conducteurs de la ligne A depuis une augmentation de la densité de circulation de RER en 2008 qui a entraîné une dégradation de leurs conditions de travail.

La direction a proposé une prime variable de 80 euros au maximum, conditionnée à l'atteinte des objectifs de régularité sur la ligne. Mais les syndicats soulignent notamment que ces objectifs ne peuvent être atteints sans une augmentation des investissements et des effectifs.

Le RER A traverse l'Ile-de-France d'est en ouest et transporte chaque jour un million de voyageurs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.