Feuilleton: les chefs-d'œuvre des terrils (1/5)

Le pari du Louvre-Lens est-il réussi ? Au cœur du bassin minier, une équipe de France 2 est allée à la rencontre de ceux qui font vivre le musée.

France 2

Au beau milieu d'un bassin minier, le musée du Louvre-Lens (Pas-de-Calais) s'est installé. Une équipe de France 2 est allée à la rencontre de ceux qui le font vivre : guides, visiteurs et la directrice, Marie Lavandier. Cette dernière s'est installée il y a deux ans à quelques rues du musée qu'elle dirige. "C'est un vrai paysage urbain industriel comme finalement la France n'en a pas conservé tant que ça", dit-elle de son quartier. Les terres portent les cicatrices du passé minier, des heures de gloire teintées de noir. Pour lui redonner des couleurs, le pari de la culture a été fait. "C'est vraiment deux mondes de culture très forte qui vont se rencontrer", explique la directrice.

Un Musée qui a fait la joie des habitants

L’idée a germé au début des années 2000 et à l'époque, c'est un choix fort. À quelques kilomètres du musée, Annick, une habitante, fait partie de ceux qui ont désiré l'arrivée du musée. "Quand ils ont dit que Lens était choisi pour le musée, j'ai sauté de joie",se rappelle la formatrice en puériculture. Quand elle va au musée, elle prend en photo les œuvres qu'elle a admirées. Avec un journaliste, ils écrivent ensemble un article par semaine dans un journal sur les trésors du musée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Situées sur la commune d\'Avion, près de Lens (Pas-de-Calais), \"les crêtes de Pinchonvalles\", photographiées ici en juillet 2002, constituent le terril le plus long d\'Europe.
Situées sur la commune d'Avion, près de Lens (Pas-de-Calais), "les crêtes de Pinchonvalles", photographiées ici en juillet 2002, constituent le terril le plus long d'Europe. (PATRICK JAMES / MAXPPP)