Cet article date de plus de neuf ans.

Législatives : l'abstention au second tour estimée à 44%, un record

Selon des estimations Ipsos-Logica Business Consulting pour France Télévisions et Radio France, le taux d'abstention battrait un record.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Dans un bureau de vote à Nantes (Loire-Atlantique) au second tour des élections législatives, le 17 juin 2012. (FRANK PERRY / AFP)

L'abstention finale au second tour des élections législatives s'élèverait à 44%, selon les estimations Ipsos-Logica Business Consulting pour France Télévisions et Radio France, un record. La mobilisation des électeurs, en ce jour de grand soleil, serait donc inférieure à celle de 2007 (40,02%) et de 2002 (39,68%).  

 

 A 17 heures, le taux de participation s'élevait à 46,42%, soit près de deux points de moins qu'au premier tour, malgré les appels répétés à la mobilisation à gauche comme à droite ces derniers jours. Au premier tour la semaine dernière, la participation à la même heure était de 48,31% en métropole.

La semaine dernière, la participation globale (métropole et outre-mer) avait été la plus faible de tous les scrutins législatifs sous la Ve République, avec une abstention de 42,77%.

Royal et Falorni à La Rochelle, Le Pen et Kemel à Hénin-Beaumont

Au total, 43,15 millions de Français étaient appelés aux urnes afin de désigner 541 députés sur 577, trente-six sièges ayant été attribués dès le premier tour. Les bureaux de vote ont ouvert à 8 heures et fermeront leurs portes à 18 heures dans la plupart des communes, et à 19 heures, voire 20 heures, dans les grandes villes.

Le président du MoDem, François Bayrou, a voté dès l'ouverture de son bureau de vote, à Pau (Pyrénées-Atlantiques), sans faire de déclaration.

Francetv info

La présidente PS de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal, et son rival socialiste dissident Olivier Falorni ont eux aussi glissé leur bulletin dans l'urne à La Rochelle (Charente-Maritime).

Francetv info

Autre duel important du jour : Marine Le Pen (Front national) et Philippe Kemel (PS) ont tous deux voté à Hénin-Beaumont, dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais.

Francetv info

Le scrutin a commencé dès samedi en outre-mer

Sur le continent américain, pour les Français de l'étranger comme pour ceux de Guyane et des Antilles, le scrutin a commencé dès samedi en raison du décalage horaire. Les Français de l'étranger avaient quant à eux la possibilité de voter par internet.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.