Le street art s'affiche dans la campagne auvergnate

Des graffeurs du monde entier se sont donnés rendez-vous dans un ancien centre des PTT d'Auvergne, où ils vont pouvoir travailler sur 20 000 m² de murs gris.

FRANCE 3

Avec une bombe à la main, des virtuoses du graffiti sont venus redonner vie aux murs d'un ancien centre PTT de Lurcy-Lévis (Allier). Ici, leur art est sans limite, et les 20 000 m² disponibles ont attiré des artistes du monde entier. C'est le cas de Chiro, arrivée du Japon. "Je pense que cet endroit est unique, car c'est un concentré de tout le street art, en plein milieu de la campagne. Nous avons juste à peindre, pas de stress, et avec toutes ces couleurs...C'est un paradis pour moi", exprime-t-elle.

Un lieu tranquille prisé des graffeurs

L'Allemand Carl Kenz porte un masque pour ne pas être reconnu. On a beau être à la campagne, le street art n'a pas perdu son côté transgressif. Cet artiste est une pointure dans le milieu, et c'est la première fois qu'il travaille dans un tel environnement. "C'est tellement silencieux ici, je suis vraiment tranquille. C'est une nouvelle expérience pour moi, parce que la plupart du temps, il y a plein de monde autour de moi", témoigne-t-il. Depuis un an, une quarantaine d'artistes se sont succédés dans la commune auvergnate, et 260 ont fait une demande pour venir. Les œuvres seront accessibles au public en avril prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT