Le Smic pourrait augmenter automatiquement de 2% au 1er juin ou au 1er juillet, selon Les Echos

Cette hausse résulterait de celle de l'inflation, qui devrait dépasser les 2%.La revalorisation du salaire minimum interprofessionnel de croissance est automatique quand la hausse des prix atteint 2% depuis la dernière revalorisation, rappelle le quotidien économique dans son édition de vendredi.

Feuilles de paie
Feuilles de paie (AFP / Mychèle Daniau)

Cette hausse résulterait de celle de l'inflation, qui devrait dépasser les 2%.

La revalorisation du salaire minimum interprofessionnel de croissance est automatique quand la hausse des prix atteint 2% depuis la dernière revalorisation, rappelle le quotidien économique dans son édition de vendredi.

La hausse des prix devrait franchir cette barre en avril ou plus probablement en mai. La revalorisation doit être dans la même proportion et intervenir le mois suivant la publication de l'indice.

"Il n'est pas impossible que cela se produise mais on reste prudent", a indiqué le ministère du Travail.

Le Smic a déjà enregistré une hausse de 1,6% le 1er janvier dernier. Il est actuellement de 9 euros brut de l'heure et de 1365 euros mensuels. Il passerait à 1392 euros mensuels et 9,18 euros de l'heure.

En 2008, un tel cas de figure a été rencontré. Le Smic avait été relevé de 2,3% au 1er mai. Toutefois, le choc serait cette année "plus important" pour des entreprises déjà confrontées à la hausse des prix des matières premières, remarque Les Echos."Cela ne tombe pas bien mais, mais les chefs d'entreprise ont conscience de leurs responsabilités face aux tensions sur le pouvoir d'achat", a commenté la CGPME auprès du quotidien économique.