Le ministre de l'Immigration Eric Besson, a annoncé jeudi sa plainte contre le député PS Jean-Christophe Cambadélis

Cette procédure pour propos diffamatoires est motivé par le fait qu'il l'ait comparé au responsable du régime de Vichy Pierre Laval.L'action vise également l'écrivain Gérard Mordillat, en raison de leurs récents propos "assimilant son action et celle des agents de son ministère aux heures sombres du régime de Vichy".

Eric Besson
Eric Besson (France 3)

Cette procédure pour propos diffamatoires est motivé par le fait qu'il l'ait comparé au responsable du régime de Vichy Pierre Laval.

L'action vise également l'écrivain Gérard Mordillat, en raison de leurs récents propos "assimilant son action et celle des agents de son ministère aux heures sombres du régime de Vichy".

Il a ajouté que leurs propos le visait sur "l'entreprise criminelle d'extermination des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale".

"Je me réjouis de pouvoir faire la démonstration publique que le ressort de l'évolution de Besson est le même que celui qui anima Laval", a affirmé le député de Paris, à l'annonce du ministre de l'Emmigration.

Le ministre précise qu'il entend "à l'avenir poursuivre systématiquement en justice tout propos similaire".

Au début du mois, Jean-Christophe Cambadélis avait comparé dans les colonnes de Libération Eric Besson à Pierre Laval, numéro deux du régime de Vichy et maître d'oeuvre de la politique de collaboration avec l'Allemagne.

"Pour moi, c'est Pierre Laval. A gauche, il n'a jamais été reconnu. Mais comme il s'estime plus intelligent que les autres, il finit par démontrer qu'il peut l'être à gauche comme à droite. Sans aucun état d'âme", avait-il déclaré.

Gérard Mordillat avait qualifié le mois dernier le ministère d'Eric Besson de "ministère de la xénophobie" et évoqué un "gouvernement facho-libéral".