Cet article date de plus de dix ans.

Le ministre de l'Agriculture a annoncé un plan d'aide de 25 millions d'euros pour les secteurs des fruits et légumes

Les producteurs sont confrontés à d'importantes difficultés financières.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
(Photo prise le 24 août 2004) (AFP - Mychèle Daniau)

Les producteurs sont confrontés à d'importantes difficultés financières.



Cette aide, qui s'inscrit dans le cadre d'un plan d'action en cinq points, comporte un premier volet de 15 millions d'euros destinés à des mesures conjoncturelles d'allègement de charges financières et sociales immédiates.

Le second volet de 10 millions d'euros concerne des mesures structurelles, destinées notamment aux agriculteurs les plus en difficulté afin de les aider soit à restructurer leurs entreprises soit à cesser leur activité.

Outre l'aide de 25 millions d'euros, ce plan aborde également trois points sensibles: les relations commerciales entre producteurs et distributeurs, la "gouvernance" de la filière ainsi qu'une nouvelle régulation européenne des marchés de fruits et légumes. Le ministre a détaillé ce plan lors d'une réunion mercredi dans la matinée avec les représentants des producteurs.

Depuis le printemps, les producteurs sont en grande difficulté faute de pouvoir vendre leurs produits à un prix couvrant leurs coûts de revient. En 2009, ils avaient déjà connu une crise similaire.

Les producteurs de tomates, concombres et salades, ont été particulièrement touchés par l'épidémie de la bactérie E. coli, les consommateurs ayant délaissé ces légumes. Les producteurs de pêches et nectarines, les fruits les plus consommés en période estivale, sont aussi en difficulté en raison d'une production particulièrement abondante alors que la consommation est faible.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.