Le ministère de l'Intérieur "mobilise" 13,1 millions d'euros pour 3.203 caméras de vidéo protection supplémentaires

Au total, 30 millions d'euros seront investis en 2010 pour accélérer le développement de la vidéo surveillance en France, soit près du double du budget 2009, selon le ministère de l'Intérieur.Pour l'enveloppe de 13 millions, le ministère contribuera "à hauteur de 40% en moyenne aux dépenses d'investissement", précise le communiqué.

Caméras de vidéosurveillance
Caméras de vidéosurveillance (France 2)

Au total, 30 millions d'euros seront investis en 2010 pour accélérer le développement de la vidéo surveillance en France, soit près du double du budget 2009, selon le ministère de l'Intérieur.

Pour l'enveloppe de 13 millions, le ministère contribuera "à hauteur de 40% en moyenne aux dépenses d'investissement", précise le communiqué.

Les préfets, qui sont destinataires de ces fonds, ont préalablement préparé les dossiers retenus avec les communes en ayant fait la demande. Le ministère promet en outre que "tous les projets de vidéo protection pertinents et prêts à être réalisés recevront un soutien financier de l'Etat dès cette année".

231 communes, 19 établissements scolaires et 19 ensembles d'habitation seront équipés, précise le communiqué.

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a fait du développement de la vidéo surveillance l'une des priorités du projet de loi de sécurité intérieure, dit Loppsi 2, voté récemment par les députés.

L'opposition reproche au gouvernement de vouloir compenser la diminution des effectifs dans la police et la gendarmerie par la vidéo protection qui, selon elle, ne remplacera jamais la présence humaine face à la délinquance.