Le jambon-beurre a de moins en moins la cote

Selon l'indice annuel du cabinet Gira Conseil publié jeudi, les Français ont consommé 2,35 milliards de sandwiches en 2016. Numéro un, le jambon-beurre perd encore du terrain.

Préparation d\'un sandwich jambon-beurre (photo d\'illustration)
Préparation d'un sandwich jambon-beurre (photo d'illustration) (MAXPPP)

Le marché du sandwich n'en finit pas de croître en France. Selon l'indice annuel publié jeudi 2 mars par le cabinet Gira Conseil, spécialisé dans la restauration, 2,35 milliards de sandwiches ont été consommés en France en 2016 contre 2,26 milliards en 2015, soit une hausse de près de 4%.

Le prix du jambon-beurre s'envole

Le traditionnel jambon-beurre continue de perdre du terrain. Après une baisse des ventes d'environ 3% entre 2014 et 2015, sa consommation baisse encore de 3% entre 2015 et 2016. Qu'on ne s'y trompe pas : notre sandwich le plus franchouillard n'est pas encore prêt à rendre sa couronne. Numéro un, il représente 51% des commandes de casse-croûte.

Voilà plusieurs années que le coût du jambon-beurre augmente. L'année 2016 n'a pas fait exception : son tarif a encore connu une hausse de 3%... là où le prix moyen des autres sandwiches n'a augmenté que de 2%. Un jambon-beurre vaut plus de 3,50 euros à Montbéliard (Doubs), un peu moins à Paris. À Tulle, son prix moyen s'établit à 2,60 euros. Il tombe à 2,50 euros à Lille.