Le Havre : le blocage se poursuit dans le port pétrolier

Grève ou pas grève ? Une équipe de France 2 a pu assister à l'assemblée générale de la raffinerie, ce lundi 30 mai.

France 2
Devant la raffinerie Total de Normandie ce lundi 30 mai, une assemblée générale coupée en deux : d'un côté, le noyau dur de grévistes. Après deux semaines de mobilisation, pas question pour eux de lâcher. De l'autre côté, les non-grévistes.

Grève reconduite

Lorsque la CGC appelle à la reprise du travail, la majorité d'entre eux lèvent la main. Et à la tribune, le ton monte rapidement. "Il y a des sociétés extérieures qui ne bossent plus depuis déjà dix jours", témoigne un salarié. "Faut qu'ils arrêtent leurs conneries et qu'ils discutent", fait valoir un autre.
Le Havre (Seine-Maritime) est un des bastions stratégiques du mouvement. Deux raffineries dont une à l'arrêt et un terminal pétrolier dans le port qui fournit en carburant l'aéroport de Roissy et d'Orly (Paris). Sur ce site de 284 employés, la grève a été reconduite à 85% jusqu'au mercredi 1er juin.
Le JT
Les autres sujets du JT