Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Le "Face à face" du Soir 3 : les retraites françaises ont-elles un avenir ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Pour l'instant, personne ne trouve son compte dans les préconisations du rapport Moreau sur les retraites qui a été remis ce vendredi au Premier ministre. Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail et membre de la direction du Parti socialiste et Gaspard Koenig, vice-président du Parti libéral démocrate (affilié à l'UMP) n'échappent pas à la règle. Ils étaient les invité du "Face à face" du Soir 3.

L'avenir du système de retraites est-il garanti avec les nouvelles mesures proposés par le rapport Moreau qui a été dévoilé au Premier ministre Jean-Marc Ayrault ce vendredi ? Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail et membre de la direction du Parti socialiste, s'est dit opposé à cette "nouvelle attaque" contre les retraites. "Il n'y a aucune nécessité aujourd'hui de diminuer des retraites qui sont pour l'essentiel basses", a plaidé Gérard Filoche, invité du "Face à face" du Soir 3 ce vendredi. Il  faudrait plutôt "abolir une série de mesures, de sales mesures qui ont été mises en place par la droite auparavant".

Son contradicteur, le libéral Gaspard Koenig, est également contre les pistes suggéres par le rapport Moreau. Car il souhaite, lui, un changement de système. Le vice-président du Parti libéral démocrate, affilié à l'UMP, compare ainsi le système de la retraite par répartition à la pyramide de Madoff (le célèbre escroc américain a ruiné nombre de ces clients en usant de ce système). Il préconise ainsi le passage à un système "qui repose sur la responsabilité individuelle". "Ce que vous aurez, explique-t-il, vous l'aurez quand vous déciderez de l'avoir parce que vous mettrez dans un pot". Autrement dit, une retraite par capitalisation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.