Eva Joly fait son mea culpa

La candidate a affirmé, mercredi, qu'elle "tiendrait le cap" de sa campagne malgré les sondages calamiteux, reconnaissant au passage qu'elle avait du mal à rendre audibles les thématiques écologiques.

France 3

"Je sais que je ne suis pas formatée comme les autres candidats." Face aux critiques et aux sondages défavorables, la candidate écologiste à la présidentielle Eva Joly a profité, mercredi 28 mars, de son voyage en Gironde pour avouer ses difficultés à faire passer le message de l'écologie politique. La candidate d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a conclu sa journée girondine en soulignant sa différence, dans un discours prononcé lors d'une réunion publique.

La candidate écologiste à la présidentielle, Eva Joly, en meeting à Talence (Gironde), le 28 mars 2012.
La candidate écologiste à la présidentielle, Eva Joly, en meeting à Talence (Gironde), le 28 mars 2012. (PIERRE ANDRIEU / AFP)