Cet article date de plus de neuf ans.

Arnaud Montebourg lance son mouvement, "La Rose et le Réséda"

Le député PS de Saône-et-Loire, qui a récolté 17 % des suffrages à la primaire socialiste, a choisi ce nom en référence à un poème de Louis Aragon paru sous l'Occupation.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le député PS de Saône-et-Loire Arnaud Montebourg le soir du premier tour de la primaire socialiste, à Paris, le 9 octobre 2011. (CHRISTOPHE MORIN / IP3 / MAXPPP)

Un poème de Louis Aragon en guise de nom. Arrivé en troisième position derrière François Hollande et Martine Aubry à la primaire socialiste, Arnaud Montebourg n'entendait pas s'arrêter là. Le député PS de Saône-et-Loire a annoncé mardi 17 janvier le lancement d'un mouvement, "La Rose et le Réséda", qui s'engagera "pleinement" derrière François Hollande.

"C'est un mouvement qui va mettre dans le débat public toutes les propositions que nous avons portées pendant la primaire", a expliqué le député socialiste sur Europe 1. La Rose et le Réséda est un poème de Louis Aragon paru en 1943 et qui appelait à la résistance, par-delà les clivages politiques et religieux. 

"Je suis présent aux côtés de François Hollande et nous sommes en communication de confiance parfaite, a assuré Arnaud Montebourg. Le PS a son projet que j'ai approuvé, néanmoins, il est temps de faire avancer les idées." Le chantre de la démondialisation prône notamment la mise hors-la-loi des agences de notation, qu'il qualifie de "charlatans".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.