La Poste : un mariage de raison

Que va devenir La Poste après son rapprochement avec le groupe CNP Assurances ? Ce mariage inquiète les syndicats.

FRANCE 2

D'un côté, La Poste, de l'autre, CNP Assurances, le premier assureur de personnes en France. Les deux entreprises vont bientôt se marier, une annonce saluée par le patron de La Poste ce 30 août au matin. Objectif de la fusion : sauver le groupe, car en se mariant avec CNP Assurance, il espère trouver de nouveaux revenus. Il est aujourd'hui fragilisé par l'effondrement du courrier : 20 milliards de lettres ont été distribuées au début des années 2000, contre 10 milliards l'an dernier.

Le gouvernement se veut rassurant

Les nouveaux services développés par La Poste comme la livraison de repas aux personnes âgées ou le passage du permis de conduire n'ont rapporté que 120 millions d'euros l'an dernier, soit à peine 0,005 % du chiffre d'affaires. Avec ce mariage, le groupe va passer sous le contrôle de l'établissement public Caisse des Dépôts, ce qui suscite l'inquiétude des syndicats, qui craignent que des actionnaires privés puissent rentrer dans le capital de La Poste. Le gouvernement affirme quant à lui qu'elle restera un service public national.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bureau de poste à Lille, le 10 septembre 2013.
Un bureau de poste à Lille, le 10 septembre 2013. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)