La pollution lumineuse explose en France

D'après une étude dévoilée par l'Association nationale pour la protection du ciel et de l'environnement nocturne, la quantité de lumière artificielle a fortement augmenté ces dernières années.

France 2

Entre 1990 et 2012, la quantité de lumière artificielle a augmenté de 94%, comme l'explique Marie Guyard, de France 2. Partout en France, la nuit n'est plus vraiment la nuit, l'Hexagone compte aujourd'hui 11 millions de points lumineux. En Ile-de-France, dans le Nord et la région bordelaise, la qualité de la nuit est la plus mauvaise. Elle est bien meilleure en Corse, dans les Alpes, les Pyrénées et le Limousin.

 

Des conséquences sur l'environnement

 

Cette pollution lumineuse n'est pas sans conséquence sur l'environnement. Certains oiseaux sont désorientés la nuit, d'autres ne savent plus à quelle heure chanter. L'éclairage public est aussi responsable de 4% des émissions de gaz à effet de serre en France. Faire des efforts en la matière permettrait de réduire de 30% la facture énergétique. 12 000 communes ont déjà décidé d'éteindre leurs éclairages publics la nuit.

Le JT
Les autres sujets du JT