Cet article date de plus de douze ans.

La pilule du surlendemain arrive sur le marché

Cette nouvelle pilule du lendemain appelée EllaOne peut se prendre jusqu'à cinq jours après un rapport
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Contraception : la pilule du lendemain (© France 3)
Cette nouvelle pilule du lendemain appelée EllaOne peut se prendre jusqu'à cinq jours après un rapportCette nouvelle pilule du lendemain appelée EllaOne peut se prendre jusqu'à cinq jours après un rapport

EllaOne, fabriquée avec une nouvelle molécule, l'ulipristal, ne sera accessible que sur ordonnance et au prix de 30 euros non encore remboursés. Elle est commercialisée depuis jeudi en France.

Pour les anti-avortement, il s'agit d'une étape de plus dans la banalisation de l'avortement.

Sous la forme d'un comprimé blanc dosé à 30 mg, EllaOne empêche l'ovulation. Elle a reçu son autorisation européenne de mise sur le marché en mai dernier. Cependant elle doit encore attendre l'approbation de l'Agence européenne du médicament pour son plan de surveillance après commercialisation, dit "plan de gestion de risques", institué pour les nouvelles molécules.

D'après les études cliniques sur 4000 femmes, le produit est bien toléré. Sa durée d'efficacité est de 120 heures (cinq jours) soit la durée de vie schématique des spermatozoïdes. Selon l'étude principale, sur 1.241 femmes prises en compte pour l'autorisation de mise sur la marché, EllaOne a évité environ trois cinquièmes des grossesses attendues.

Contre-indications


EllaOne est contre-indiquée en cas de suspicion de grossesse, comme toute pilule contraceptive. Son utilisation n'est pas recommandée chez des femmes atteintes d'asthme sévère insuffisamment contrôlé par un traitement aux corticoïdes oraux. Pour le Planning familial elle représente une réelle avancée. C'est "un réel progrès pour les femmes". Le Planning demande donc que cette nouvelle pilule soit "délivrée sans ordonnance". Les infirmières scolaires ont également réclamé l'autorisation de délivrer EllaOne, le plus rapidement possible à l'issue d'une période d'observation nécessaire de ce nouveau produit.

Le seul adversaire à cette pilule est le mouvement anti-IVG Alliance qui milite pour les droits de la vie. Pour ce mouvement, cette pilule "à la fois contraceptive et antinidatoire" est "une étape de plus dans la banalisation de l'avortement".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.