Cet article date de plus de neuf ans.

La mortalité sur les routes en baisse de 8,8% en janvier

Le mois dernier, 271 personnes ont été tuées sur les routes de France, soit 26 morts en moins par rapport à janvier 2012, selon la Sécurité routière.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des automobilistes observent une reconstitution d'accident présentée par des sapeurs-pompiers, le 29 juin 2012 sur l'aire de Mâcon Saint-Albain (Saône-et-Loire), sur l'autoroute A6.  (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

La mortalité routière est en baisse de 8,8% par rapport à janvier 2012. Le mois dernier, 271 personnes ont été tuées sur les routes de France, soit 26 morts en moins qu'à la même période en 2012, a annoncé vendredi 8 février la Sécurité routière. Ces 26 vies sauvées se répartissent pour l'essentiel entre les conducteurs de deux-roues et les piétons.

Le nombre d'accidents corporels est aussi en diminution, avec une baisse de 12,3% par rapport à janvier 2012, soit 602 accidents en moins. Le nombre de personnes blessées est lui aussi en net recul (-11,6%) avec 708 personnes blessées en moins.

Une baisse historique en 2012

L'année 2013 débute "favorablement", se félicite la Sécurité routière. Sur les douze derniers mois, la mortalité routière, avec 3 619 tués, poursuit sa baisse des mois précédents. Au cours de l'année 2012, le nombre de tués sur les routes a diminué de 8% par rapport à 2011, avec 3 645 morts, un plus bas historique depuis 1948.

Fin 2012, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a fixé l'objectif d'une division de la mortalité routière par deux d'ici à 2020. Il a insisté sur deux axes prioritaires : les facteurs d'accidentologie (alcool, vitesse, stupéfiants) et les personnes les plus exposées sur la route (jeunes, utilisateurs de deux-roues).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.