Cet article date de plus de dix ans.

La milliardaire a été auditionnée lundi par la juge des tutelles de Courbevoie

Cette audition est l"une des étapes obligatoires dans l"instruction de la dernière requête déposée le 30 juin par sa fille, Françoise Bettencourt-Meyers.L"entretien a duré moins de deux heures, d"après l"entourage de Mme Bettencourt. Il s"agissait de contrôler l"état de santé de la dame âgée de 88 ans.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Liliane Bettencourt et sa fille Françoise sont les protagoistes d'un long feuilleton judiciare. (AFP-François Guillot)

Cette audition est l"une des étapes obligatoires dans l"instruction de la dernière requête déposée le 30 juin par sa fille, Françoise Bettencourt-Meyers.

L"entretien a duré moins de deux heures, d"après l"entourage de Mme Bettencourt. Il s"agissait de contrôler l"état de santé de la dame âgée de 88 ans.

Françoise Bettencourt-Meyers demande la révocation du mandat de protection de sa mère et la mise en place de mesures de protection judiciaire à la discrétion de la juge, tout en prenant soin de lui laisser le choix du dispositif (tutelle ou curatelle).

Le feuilleton se poursuit. La fille de la milliardaire demandait au mois de juin d"éclaircir les conditions d'exécution du mandat de protection mis en œuvre fin janvier et confié à l'avocat de sa mère, Me Pascal Wilhelm.

Bettencourt-Meyers accuse l"avocat de sa mère de conflit d'intérêts, notamment dans un investissement récent de l'octogénaire dans une société du patron de Lov Group, Stéphane Courbit, que Me Wilhelm avait représenté.

C'est la quatrième fois que malgré la réconciliation survenue entre les deux femmes en décembre 2010 et la désignation fin janvier de l'avocat de sa mère pour gérer ses biens.

A lire aussi

>>

>>

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.