La mairie de Tours supprime la gratuité des cantines scolaires pour les familles modestes

A la rentrée prochaine, le CCAS de la ville ne subventionnera plus la cantine scolaire qu'à hauteur de 80% pour les foyers les plus pauvres.

La ville de Tours a décidé de supprimer la gratuité des cantines scolaires (photo d\'illustration).
La ville de Tours a décidé de supprimer la gratuité des cantines scolaires (photo d'illustration). (CITIZENSIDE / CHRISTOPHE ESTASSY / AFP)

Les familles modestes de la ville de Tours ne bénéficieront plus de la gratuité des cantines scolaires à partir de la rentrée prochaine. Le CCAS (Centre communal d'action social) a pris cette décision, vendredi 24 avril, indique La nouvelle République. La ville de Tours est est administrée par le maire UMP Serge Babary.

Une participation de 0,62 euro

 

Les familles modestes seront aidées à hauteur de 80% et devront désormais débourser au minimum 0,62 euro pour un repas à la cantine scolaire. Autrement dit, sur un repas facturé 3,12 euros, la participation du CCAS sera limitée à 2,50 euros. La décision concerne 1 400 enfants et sera appliquée dès l'année 2015-2016. En contrepartie, le nombre d'enfants ayant le droit à la demi-gratuité devrait augmenter, avec une légère revalorisation du plafond de ressources des familles éligibles.

"On est dans une orientation politique qui ne va pas dans le sens du droit de l'enfant et de son droit à l'alimentation", a réagi la conseillère municipale communiste Josette Blanchet. L'élue estime que cette nouvelle participation, qui peut paraître symbolique, pourrait dissuader des familles pauvres d'inscrire leur enfant à la cantine. "Or, pour certains d'entre eux, c'est le seul repas équilibré qu'ils prennent dans la journée", s'inquiète l'élue communiste.